Watchmen

(2019)

Pour les amoureux du genre, le roman graphique Watchmen, publié par DC Comics en 1986-1987) est mythique. Depuis la sortie de cette série de bandes dessinées, adaptée au cinéma par le réalisateur Zack Snyder (Dawn of the Dead, 300, Man of Steel, Justice League) il y a plus d'une décennie, les fans en redemandent.

C'est l'an dernier qu'une nouvelle adaptation de la série a été diffusée sur HBO, mettant fin à cette longue attente. The Watchmen, désormais disponible sur Amazon Prime, a été acclamée tant par la critique que par les fans. Collaborant de nouveau avec le superviseur des effets visuels Erik Henry, les artistes d'Hybride ont créé des effets visuels aussi variés que spectaculaires: des pieuvres (...des tonnes pieuvres !), une des lunes de Jupiter, et un message écrit avec des cadavres congelés...

Watchmen
Watchmen

Il pleut.....des calmars ?!

Pour cette série télévisée hors du commun, les artistes d'Hybride ont réalisé des plans d'effets visuels uniques, mêlant fiction et réalité, tout en demeurant fidèles au style surréaliste du réalisateur. C'est ainsi qu'on se retrouve sous une pluie de calmars qui tombe sur la ville de Tulsa en Oklahoma dès le premier épisode.

Le talent créatif et l'innovation des équipes d'Hybride ont donc été mis à profit pour créer des petites créatures gélatineuses qui commencent à se dissoudre dès qu'elles entrent en contact avec l'atmosphère terrestre. Pendant leur transformation, les calmars devaient demeurer facilement reconnaissables et conserver certaines de leurs propriétés telles que leur viscosité, texture, densité et leur transparence.

Puise que chacunes d'elles devait interagir de façon dynamique les unes avec les autres ainsi qu'avec leurs environnements respectifs, l'équipe d'Hybride a fait beaucoup de recherches afin de peaufiner les métamorphoses des créatures afin que ces scènes soient crédibles. Ils ont également testé différents styles de transformations et procédé à de nombreuses simulations organiques avant de trouver la bonne recette pour finalement obtenir le look final.

Europa

Plus tard dans la série, le public est catapulté sur Europa - une des 79 lunes de Jupiter - où Adrian Veidt a été exilé par le docteur Manhattan pour le punir d'avoir relâché le calmar géant en 1985 (à la fin du roman, Veidt téléporte une pieuvre géante en plein coeur de la ville de New York, tuant des millions de personnes).

 

Au tout début du projet, le superviseur des effets visuels Erik Henry, a pu s'entretenir avec un des membres de la mission Clipper du Jet Propulsion Laboratory, dont l'atterrissage sur Europa est prévu au courant de la décennie actuelle. Ce dernier été en mesure de lui fournir des informations relativement à la température, la luminance et lui décrire la surface de cette planète méconnue. 

Europa
Europa

Ces précieuses informations ont permis aux artistes d'Hybride de recréer l'environnement le plus précisément possible et ainsi reproduire son atmosphère unique. L'équipe a également créé de nombreux personnages de Crookshanks et Philips en 3D et généré des milliers de cadavres congelés dispersés sur la surface de la lune formant ainsi que ceux qui sont disposés de sorte à former les mots « save me ».

Effets additionnels produits par Hybride pour la série  :

- Extensions de décor; insertion de contenu de moniteurs (animations graphiques) et bébés pieuvres dans la « squid room » ;

- Foules de soldats virtuels, avion, tracts de propagande séquence de flash-back de la Première Guerre mondiale ;

- Personnages entièrement virtuels, remplacements de visage dans la séquence de la pièce de théâtre mise en scène par Adrian Veidt. Le studio a également produit des éléments virtuels photo réalistes tels que du feu, de la fumée et les tisons lorsque Veidt brûle ses victimes sur scène.

Les fans et les critiques ont salué la série Watchmen, qui a atteint 95% sur le Tomatometer du populaire site Rotten Tomatoes. Il n'est toutefois pas certain qu'il soit prévu que le Dr Manhattan revienne parmi nous, mais on se croise les doigts !

Credits

Watchmen (2019)

 Saison 1 (9 épisodes)

Diffusé du 20 octobre au 15 décembre 2019 sur Home Box Office (HBO),
produit par DC Comics. Disponible sur Amazon Prime.
 

Réalisateurs : Steph Green, Nicole Kassell, Adrij Parekh et Stephen Williams
 

Superviseur principal des effets visuels : Erik Henry
 

Nombre de plans d'effets : 265 plans

Durée cumulative des effets : 24.5 minutes 

Durée du projet : 17 mois (juillet 2018 à novembre 2019)

Description des effets : design, tracking, layout, lighting, textures, modélisation, animation, composition numérique

Voir plus de créditsVoir moins de crédits
LAYOUT / TRACKING

Steve Pelchat, (lead layout/tracking)

Alain Lacroix

Benoit Morin

Samuel Loriault-Goulet

Yassine Triki

TEXTURES ET ÉCLAIRAGE

Christophe Damiano, (lead textures/lighting)

Maryse Bouchard, (lead textures/lighting)

Alexandre Tessier

Christian Menard

David Dambremont

Doréa Fontaine

Gabrielle Marchand

Ian Allard

Marie-Claude Aubry

Mathieu Beaudoin

Maxime Vysniausk

Mélissa Almeida

Nicolas Leroy

Robert Buca

Samuel Jacques

Steve Fraser

Valérie Villeneuve

Vassilios Lanaris

ANIMATION FX

Danny Levesque (Lead FX Animator)

Bertrand Cabrol

Dang Vy Nguyen

Francis Beauregard

Frédéric Fortin

Glenn Curry

Jérémie Chagnon

Julien Dubusset

Kishen PJ

Louis Desrochers

Luigi Duranti

Richard Clément Tam

Stéphane Arsenault

DIRECTEURS TECHNIQUES

Patrick Piche, (lead technical director)

Bruno-Pierre Jobin

Daniel Bros

John Mark Gibbons

Jimmy Caron

Mathieu Leclaire

Michel Bergeron

ENVIRONNEMENTS NUMÉRIQUES

Michael Havart

Antoine Goncalves

MODÉLISATION

Marco Tremblay, (Environment Supervisor)

David Roberge

Mathieu Lalonde

Matthew Smith

Miguel Berube Ouellet

Philippe Vachon

Robert De La Cruz

Varun Sanjivi

Vikramjit Sorensangbam

ANIMATION

Alexandre Alin

Eduardo Azcue

Jordan Benning

Josef Sy

Marc Aubry

Mary Yang

William Campbell

PRÉSIDENT ET DIRECTEUR DE LA PRODUCTION

Pierre Raymond

VICE PRÉSIDENT ÉXÉCUTIF

Michel Murdock

VICE PRÉSIDENT DE LA PRODUCTION

Thierry Delattre

DIRECTEUR DE LA PRODUCTION STUDIO DE MONTRÉAL

Mathieu Boucher

SUPERVISEURS DES EFFETS VISUELS

François Lambert

PRODUCTEURS DES EFFETS VISUELS

Louise Bertrand

Richard Martin

Sébastien Racine

Yanick Wilisky

SUPERVISEURS COMPOSITION NUMÉRIQUE

Ashish Dewan

Michel Barrière

Olivier Beaulieu

Paul Saint-Hilaire

Simon Marinof

SUPERVISEUR ANIMATION

Kenneth Steel

SUPERVISEURS CG

Christopher Ahrens

Emmanuel Pelletier

Philippe Théroux

COORDINATION

Audrey Deschênes

Caitlin Howell

Karina Mariano

Leo-Partick Houde

Marc St-Gelais

Marlène Circé

Martine Losier

Yann Nicolas

COORDINATION DES RESSOURCES

Sylvain Rioux

SUPPORT TECHNIQUE

Jason Bohbot

Karim Besbes

Luc Desmarais

Mélanie Cotton

Olivier Painchaud

Stephan Gervais

COMMUNICATIONS

Sylvie Talbot

Anne Tremblay

ADMINISTRATION

Caroline Bélisle

Isabelle Desrochers

Marie Nakhlé

COMPOSITION NUMÉRIQUE

Jérôme Foucout (Lead Digital Compositor)

Martin Lipmann (Lead Digital Compositor)

Alban Kasikci

Alice Pépujol

Belly Mingmuong

Benoit Legrois

Carl St-Pierre

Charles Tremblay

Cynthia Rodriguez

Daniel Cregan

Éloi Brunelle

Elsa Lemire

Fabien Felicite-Zulma

François Leduc

Francis Pasquarelli

Gabriel Couture-Bojanowski

Jeffrey Jin

Julie Therrien

Justin Hébert

Louis-Alexandre Lord

Marc Taganas

Marc-Olivier Simoneau

Mathieu Boudreau

Matthieu Chatelier

Mauricio Salas

Maxime Besner

Maxime Ferland

Olivier Gravel

Patrick Tassé

Samuel Lepage-Bédard

Thomas Hallé

Véronique Guay

Vincent Mak

Xavier Larocque

ANIMATION GRAPHIQUE

Edouard Buttiero

ROTO PAINT

Juliette Compignie (Lead Paint & Roto )

Anne Fortin

Cédric Pépin

Charles-Étienne D'Amours

Christophe Trudel

Dominique Richer

Érika Normandin

James Daniel Haines

Jeff Blouin

Léa Vuillemin

Marie-Eve St-Amour

Mélissa Laframboise Maillé

Sylvain Régnié

Yannick Bissonnette

RIGGING

Mark Masson, (lead character rigging)

Stephane Jean-Mary

ÉDITEURS VFX

Guillaume St-Aubin

Sébastien Rioux

TECHNICIENS I/O

Jonathan Perth

Jordan Picotte

Samuel Cardinal