Star Wars: L'ascension de Skywalker

(2019)

Star Wars: L'Ascension de Skywalker, marque la fin de la saga Star Wars 42, ans après la sortie du premier film 

Sous la direction de J.J. Abrams, de retour derrière la caméra pour ce dernier opus après avoir réalisé The Force Awakens, The Rise of Skywalker mélange habilement tous les ingrédients auxquels nous ont habitués les films Star Wars incluant bien sûr l'éternelle lutte entre le bien et le mal. 

Après avoir contribué aux effets des cinq plus récents films de la célèbre franchise, en plus d'avoir collaboré sur la très populaire série de Disney+ The Mandalorian, il n'était pas surprenant que le studio travaille sur la finale de la trilogie Skywalker.
 

Dans les rues de Kijimi

Pour recréer les rues enneigées de la planète Kijimi, l'équipe de production a construit un grand décor à l'extérieur des studios Pinewood. Le mandat initial d'Hybride consistait à prolonger les décors du tournage et recréer une ville à partir d'illustrations fournies par ILM. Les artistes d'Hybride ont ensuite utilisé des références visuelles provenant d'ILM pour créer des plans panoramiques et de extensions de décors, y compris celles pour les prises de vues depuis les toits de bâtiments d'où l'on peut voir les soldats du First Order sillonnant les rues de la ville. Tous ces éléments devaient être recréés en gardant à l'esprit qu'ils seraient vus à partir de nombreuses prises vues et à des distances variées.

Puisque ces séquences ont toujours lieu la nuit, des éléments atmosphériques ont été simulés afin d'ajouter de la profondeur à la ville. Les artistes d'Hybride ont ensuite ajouté vaisseaux spatiaux, étoiles scintillantes, nuages et variations de lumière pour créer du mouvement dans le ciel. Pour finaliser le look, une couche de neige a été ajoutée sur l'ensemble de la ville en utilisant une configuration personnalisée dans Houdini.

DANS LES RUES DE KIJIMI
DANS LES RUES DE KIJIMI

Des sympathiques robots et...Hey-Heeeeyyy Babu Frik 

Babu Frik est réparateur de droïdes pour les Passeurs d'Épice sur la planète Kijimi. Grâce à ses connaissances en mécanique et robotique, il est le seul à pouvoir aider les membres de la Résistance Poe Dameron, Rey et Finn qui lui demandent de reprogrammer leur compagnon C-3PO.

 

Le costume conçu pour la séquence où Babu « reboote » C-3PO n'avait pas de jambes et ne comprenait que la moitié avant de la tête, puisque le derrière de la tête et les fils devaient être complètement recréés en 3D. Une fois le travail méticuleux de tracking et de matchmove terminé, les artistes d'Hybride ont habilement reproduit les conditions d'éclairage du tournage afin de s'assurer que les transitions soient totalement imperceptibles. 

À l'aide de références photographiques fournies par la production, nos artistes ont pu facilement effacer les membres de l'équipe de tournage reflétés sur la combinaison. Ils ont ensuite produit les jambes manquantes de C-3PO et les fils à l'arrière de sa tête. 

 

REY ET C-3PO
REY ET C-3PO

L'équipe a ensuite effacé les tiges utilisées par les marionnettistes pour animer Babu et effectué des ajustements numériques à ses yeux à l'aide de quelques astuces du département 2D.

BABU FRIK
BABU FRIK

Alors qu'il explore le vaisseau abandonné d'Ochi, BB-8 retrouve le droïde D-O laissé pour seul et couvert de poussière. BB-8 réactive le petit droïde, qui exprime par la suite sa gratitude d'être revenu à la vie. Les animations des deux robots ont été effectuées par l'équipe d'Hybride qui a pu renouer avec BB-8 à qui les animateurs d'Hybride avaient donné vie en 2015 dans Star Wars: le réveil de la force, où le petit robot avait fait sa première apparition dans la célèbre franchise.

 

REY ET D-O
REY ET D-O

Puisque ce sont des marionnettes qui ont été utilisées pendant le tournage, les artistes ont conservé le maximum de pièces de robots provenant du tournage, en effaçant simplement les marionnettistes lorsque c'était possible. Basés sur des modèles fournis par ILM, les deux droïdes ont été entièrement créés en CG pour les plans où leurs actions étaient trop précises.

REY ET BB-8
REY ET BB-8

Que la Force soit avec toi 

Les extensions de décor de Kijimi font également partie de la séquence où Kylo contacte Rey et qu'ils s'engagent dans un combat au sabre laser. Kylo se trouve sur Kijimi et Rey dans un sanctuaire du Premier Ordre où se trouvent les vestiges du casque de Darth Vador.

 

Hybride a utilisé les sabres laser pour faire la transition entre ces deux environnements très contrastés. Kijimi est sombre et glauque tandis que le sanctuaire est très éclairé, pur et blanc. Lorsque que Rey débute son combat contre Kylo, l'action commence sur Kijimi et se poursuit dans le sanctuaire, où un coup de sabre laser fait tomber le socle sur lequel se trouve le casque de Vader. Les artistes d'Hybride ont habilement reproduit l'explosion du socle et ont également intégré les interactions avec des animations dont le résultat final se traduit par Kylo qui récupère le casque sur Kijimi.

 

QUE LA FORCE SOIT AVEC TOI
QUE LA FORCE SOIT AVEC TOI

Ahch-To baby 

C'est Hybride qui a également produit des plans d'effets pour la séquence où Rey fuit Kef Bir à bord du Tie Fighter de Kylo, qu'elle détruit involontairement par la suite en s'écrasant sur la planète Ahch-to. Pour créer l'île Jedi, les cinéastes ont utilisé des images aériennes de Skellig Michael provenant de l'épisode VI. Pour réaliser ces scènes, l'équipe de production a d'abord construit un décor à l'arrière des studios Pinewood que les artistes d'Hybride ont ensuite prolongé en recréant une partie de l'île. À l'aide de photos prises sur place, ils ont pu générer toutes les extensions de décor en combinant des techniques 2.5D et de matte painting.

 

AHCH-TO ... BABY
AHCH-TO ... BABY

Pour accentuer les effets de feu sur le tie fighter, les artistes se sont servis de la maquette utilisée lors du tournage comme point de référence pour le tracking et layout. Des éléments de feu et de fumée ont ensuite été ajoutés à la séquence afin d'intensifier ce qui avait déjà été filmé pendant le tournage. Pour terminer, ils ont ajouté des textures de métal en fusion générées dans Mari et des simulations de feu créées dans Houdini

Dans une séquence où Rey est complètement désespérée, le fantôme (Force Ghost) de son ancien mentor, Luke Skywalker émerge du vaisseau en flammes.

 

« La lueur autour du Jedi ne devait pas être trop brillante par rapport à la lumière du jour », explique Joseph Kasparian, superviseur des effets visuels chez Hybride. « Cela aurait donné l'impression que Luke ne faisait pas partie de la même scène. Pour les plans où il se trouve sur un fond lumineux, il fallait donner l'impression qu'il brillait de l'intérieur ; nous nous sommes donc assurés que les bordures de la lueur ne soient pas trop transparentes. »

Star Wars: L'Ascension de Skywalker représentait une sixième incursion dans l'univers Star Wars pour Hybride et la participation la plus importante du studio à la célèbre franchise à ce jour. Satisfaits de leur travail sur ce neuvième et dernier film de la saga Skywalker, les artistes d'Hybride ont pu fièrement proclamer « que la Force est avec nous ».

Credits

Star Wars: L'Ascension de Skywalker (2019)

Date de sortie: 20 décembre 2019, produit par  Lucasfilm.

Réalisateur : J.J. Abrams

Superviseur principal des effets visuels (Lucasfilm): Roger Guyett

Superviseur des effets visuels (ILM): Patrick Tubach


Nombre de plans d'effets : 323 plans

Durée cumulative des effets : 18 minutes

Durée du projet :  11 mois (janvier 2019 à novembre 2019)

Description des effets : design, tracking, layout, lighting, textures, modélisation, animation, composition numérique.

Voir plus de créditsVoir moins de crédits
LAYOUT / TRACKING

Steve Pelchat, (lead layout/tracking)
Alain Lacroix
Benoit Morin
Kanica Hang
Samuel Loriault-Goulet
Stéphane Maillet
Yassine Triki

TEXTURES ET ÉCLAIRAGE

Christophe Damiano, (Lead Textures & Lighting)
Julien Chabot, (Lead Textures & Lighting)
Maryse Bouchard, (Lead Textures & Lighting)
Alexandre Tessier
Antoine Goncalves
Christian Ménard
David Dambremont
Doréa Fontaine
Gabrielle Marchand
Ian Allard
Léane Morin
Marie-Claude Aubry
Mathieu Beaudoin
Myriam Ricard-Lalonde
Nicolas Leroy
Nicolas Scuntaro
Quentin Luna
Robert Buca
Samuel Jacques
Steve Fraser
Steven Quinones-Colon
Valérie Villeneuve
Vassilios Lanaris
Yanick Gaudreau

ANIMATION FX

Danny Levesque, (Lead FX Animator)
Dang Vy Nguyen
Francis Beauregard
Jérémie Chagnon
Julien Dubusset
Luigi Duranti
Kishen PJ
Louis Desrochers
Richard Clément Tam
Stéphane Arsenault

DIRECTEURS TECHNIQUES

Patrick Piché, (Lead Technical Director)
Bruno-Pierre Jobin
Jimmy Caron
Mathieu Leclaire
Michel Bergeron
John Mark Gibbons
Daniel Bros

MODÉLISATION

Marco Tremblay, (Environment Supervisor)
Miguel Berube Ouellet
Robert De La Cruz
Mathieu Lalonde
David Roberge
Matthew Smith
Philippe Vachon
Vikramjit Sorensangbam
Varun Sanjivi

ENVIRONNEMENTS NUMÉRIQUES

Michael Havart

ANIMATION

Alexandre Alin
Josef Sy
Eduardo Azcue
William Campbell
Mary Yang

PRÉSIDENT ET DIRECTEUR DE LA PRODUCTION

Pierre Raymond

VICE PRÉSIDENT ÉXÉCUTIF

Michel Murdock

VICE PRÉSIDENT DE LA PRODUCTION

Thierry Delattre

DIRECTEUR DE LA PRODUCTION STUDIO DE MONTRÉAL

Mathieu Boucher

SUPERVISEURS DES EFFETS VISUELS

Joseph Kasparian
François Lambert

SUPERVISEURS CG

Emmanuel Pelletier
Philippe Théroux
Christopher Ahrens

SUPERVISEURS COMPOSITION NUMÉRIQUE

Michel Barrière
Olivier Beaulieu
Simon Marinof

PRODUCTEURS DES EFFETS VISUELS

Richard Martin
Louise Bertrand
Sébastien Racine
Yanick Wilisky

DIRECTEUR ARTISTIQUE

Pierre Blain

SUPERVISEUR ANIMATION

Kenneth Steel

COORDINATION

Audrey Deschênes
Caitlin Howell
Catherine Lecavalier
Joanie Croteau
Karina Mariano
Leo-Partick Houde
Marc St-Gelais
Martine Losier
Yann Nicolas

COORDINATION DES RESSOURCES

Sylvain Rioux

SUPPORT TECHNIQUE

Karim Besbes
Mélanie Cotton
Luc Desmarai
Stephan Gervais
Olivier Painchaud

COMMUNICATIONS

Sylvie Talbot
Anne Tremblay

ADMINISTRATION

Caroline Bélisle
Marie Nakhlé
Isabelle Desrochers

COMPOSITION NUMÉRIQUE

Maxime Lemieux, (Lead Digital Compositor)
Matthieu Chatelier, (Lead Digital Compositor)
Alice Pépujol
Alban Kasikci
Belly Mingmuong
Christopher Payne
Daniel Cregan
Éloi Brunelle
Elsa Lemire
François Leduc
Jeffrey Jin
Jérôme Foucout
Jocelyn Maher
Julie Therrien
Justin Hébert
Katy Savoie
Marc-Olivier Simoneau
Martin Lipmann
Mathieu Boudreau
Maxime Besner
Maxime Ferland
Olivier Gravel
Patrick Tassé
Robert Ozaeta
Samuel Armin Gutiérrez
Samuel Lepage-Bédard
Thomas Hallé
Véronique Guay
Véronique Tremblay
Vincent Mak
Xavier Larocque
Gabriel Couture-Bojanowski

ÉDITEURS VFX

Guillaume St-Aubin
Sébastien Rioux

ROTO PAINT

Juliette Compignie, (Lead Paint & Roto)
Mélissa Laframboise Maillé, (Lead Paint & Roto)
Anne Fortin
Cédric Pépin
Charles-Étienne D'Amours
Christophe Trudel
Dominique Richer
Érika Normandin
James Daniel Haines
Jeff Blouin
Marie-Eve St-Amour
Sylvain Régnié
Yannick Bissonnette

RIGGING

Mark Masson, (Lead Character Rigging )
Stephane Jean-Mary

TECHNICIENS I/O

Jonathan Perth
Jordan Picotte
Samuel Cardinal