The Mandalorian - Saison 2

(2019)

La deuxième saison de la série originale de Disney + est sortie en streaming le 30 octobre 2020, alors que le Mandalorien et l'enfant poursuivent leur voyage, affrontant des ennemis et ralliant leurs alliés alors qu'ils traversent une galaxie dangereuse à l'ère tumultueuse après suite à l'effondrement de l'Empire galactique.

En collaboration avec le géant des effets visuels, Industrial Light & Magic, Hybride a produit un total impressionnant de 883 plans d'effets sur cette 2e saison - ce qui représente le plus grand nombre d'effets produits par la firme sur un projet de Disney jusqu'à maintenant. La participation d'Hybride sur la saison 2 était une suite logique pour le studio, après avoir créé un total de 451 plans d'effets visuels pour la saison 1 qui a connu un énorme succès lors de sa sortie.

Des robots et des droïdes 

Dark Troopers 

En se basant sur des éléments fournis par ILM, Hybride a produit les impressionnants Dark Troopers dans la scène où Moff Gideon (Giancarlo Esposito) active les Dark Troopers qui se trouvent dans un hangar. « La salle est remplie de robots fixés aux murs par des fils, » explique Joseph Kasparian, superviseur des effets visuels chez Hybride. « Lorsque Mando (Pedro Pascal) appuie sur un bouton, les Dark Troopers prennent vie, puis sortent des murs et se dirigent vers Mando. »

 

DARK TROOPERS
DARK TROOPERS

Hybride a produit près de 70 plans d'effets pour la scène où Mando affronte un Dark Trooper à l'extérieur de la chambre froide. « Puisqu'on voit les deux personnages se battre en gros plan, nous avons pratiquement été obligés de les reproduire entièrement en 3D tellement Mando se fait tabasser par le robot », note Kasparian.

Pour cette scène de combat, l'équipe de production a filmé un acteur vêtu d'un costume de robot et l'objectif était de conserver le maximum de la prestation de l'acteur. Comme certaines séquences sont très mouvementées et comprennent beaucoup d'action, nous avons dû décortiquer chaque plan pour ensuite adapter le mélange de « vrai » et de « faux »  qui variait d'une séquence à l'autre. 

Pit Droids 

Les artistes d'Hybride ont également animé les Pit Droids, les petits robots sympathiques qui apportent une touche d'humour avec leurs singeries maladroites et ludiques en arrière-plan, alors que les personnages principaux discutent au premier plan. « Nous avons essayé de les garder au plus près de ce qu'ils étaient lors de la première saison », affirme Joseph Kasparian.

 

« Dans une de nos premières rencontres, Jon Favreau a suggéré que les droïdes pourraient jouer avec le Razor Crest, puis les portes s'ouvriraient et tous les fils se répandraient et l'un d'eux se ferait aspirer le visage par un tube. C'est donc cette idée qui a été retenue et c'est notre équipe qui a réalisé l'ensemble de l'animation de ces plans. »

PIT DROIDS
PIT DROIDS

HK droid

Le droïde HK-87 est un modèle de droïde assassin. À l'époque de la Nouvelle République, le magistrat Morgan Elsbeth a utilisé deux de ces droïdes dans son armée pour régner sur la ville de Calodan qui se trouve sur la planète Corvus.

Utilisant les esquisses fournies par le département artistique de l'équipe de production, les artistes d'Hybride ont créé un modèle du droïde pour la séquence où Mando rencontre le magistrat (Diana Lee Inosanto) dans la cour intérieure de la rue Calodan. Alors que les gardiens escortent Mando jusqu'au magistrat, les portes de l'enceinte s'ouvrent, révélant une cour composée en partie de plans produits par Hybride. 

 

 

« Nous avons créé des extensions de décors pour recréer la ville de Calodan qui se trouve derrière le mur. Nous avons également conçu et animé un HK-87 entièrement en 3D qui se déplace comme un soldat ; nous devions donc faire quelques tests d'animation pour obtenir les bons mouvements », ajoute Kasparian. 


Créer des environnements hyper réalistes 


Une balade sur Mos Pelgo 

Hybride a produit des extensions de décors, des effets de particules, des arrière-plans virtuels et des pistes de speeder bike pour différentes scènes alors que Mando se dirige vers Mos Pelgo, une ville située sur la planète Tatooine. Le paysage virtuel, composé de dunes et de structures volcaniques, a été entièrement conçu en se basant sur des scans de photogrammétrie haute résolution provenant du Chili. L'équipe d'Hybride a recréé sol et prolongé les décors en 3D en s'assurant que chacun des éléments soient parfaitement intégrés les uns aux autres. 

 

« Nous n'avons pas eu à optimiser les scènes du tournage, sauf pour ajouter des trainées de poussière en 3D derrière le speeder, en assurant une bonne interaction avec le sol », note Joseph Kasparian. « Puisque nous allions voir beaucoup de ces types de plans dans plusieurs épisodes, nous avons donc dû établir l'apparence des trainées de poussière vue de loin et vue de plus près. »

 

BALADE SUR MOS PELGO
BALADE SUR MOS PELGO

Pour recréer la ville de Mos Pelgo, les artistes d'Hybride ont prolongé le plateau de tournage qui avait été partiellement construit par l'équipe de production. Ils ont également recréé des bâtiments et des environnements entièrement en 3D. Pour certaines scènes, le studio a aussi produit un véhicule et un personnage totalement virtuels alors que Mando sillonne les plaines désertiques à bord de son speederbike. 

Dans une scène, Mando se retrouve entre deux rochers rapprochés où des chasseurs de primes l'attendent. Pour cette séquence, Hybride a intégré un Mando et un speederbike virtuels dans les environnements désertiques et ont également créé de nombreuses extensions de décors. 

« L'équipe de production avait construit un décor partiel de rocher mesurant environ 10 pieds de haut x 15 pieds de large et à partir de là, nous avons créé des extensions de désert ainsi que pour l'environnement où Mando se bat avec un chasseur de primes », souligne Kasparian.

 

« Jon Favreau voulait utiliser autant de photographies que possible pour le ciel et les montagnes en arrière-plan, et les montagnes qui se trouvaient au milieu seraient issues de la photogrammétrie. »

DESERT WALK
DESERT WALK

De Nevarro jusqu'à la base 

Les artistes d'Hybride qui ont également animé le Razor Crest alors que Mando atterrit sur Nevarro. Ayant créé cet environnement volcanique pour la saison un, l'équipe connaissait déjà bien l'environnement Nevarro qui a été presque entièrement détruit à la fin de cette saison, résultat d'un combat alors que les Mandaloriens sont venus à la rescousse de Mando.

Pour cette deuxième saison, le studio a donc reconstruit la ville et lui a redonné vie. « Notre département de modélisation a méticuleusement recréé un énorme marché composé de bâtiments, d'auvents, d'une grande variété d'éléments différents et de personnages, tous entièrement conçus en 3D. Nous ne pouvions pas utiliser d'anciens éléments provenant de la saison un pour recréer des façades de bâtiments; il fallait que le tout soit plus récent que dans la saison précédente », ajoute Kasparian.

 

RAZOR CREST
RAZOR CREST

Des environnements intérieurs et extérieurs, ainsi que des extensions de décors, ont également été créés pour des séquences se déroulant à la base impériale où nos protagonistes prévoient de faire exploser le réacteur. « Les éléments que nous avons reçus de Lucasfilm avaient été conçus pour le volume ; nous avons donc tout ajusté dans une résolution plus élevée afin qu'ils puissent être parfaitement intégrés aux éléments du plateau », note Joseph Kasparian. De nombreuses extensions de décors ont également été créées pour la navette de la base impériale, y compris tous les couloirs où les scènes avaient été filmées sur écran bleu. L'équipe d'Hybride a également créé des effets pour les combats de blasters entre nos héros et les stormtroopers.


Drôles de chiens 

Les massifs sont des créatures dangereuses venues de planètes désertiques comme Tatooine, Geonosis et Florrum. Beaucoup d'entre eux ont été domestiqués par les Tuskens et la Grande Armée de la République, en partie grâce à leurs capacités de sentinelles.

Lorsque Mando se retrouve face à face à une meute de massifs, son compagnon Cobb Vanth (Timothy Olyphant) devient nerveux, mais lorsque Mando se met à communiquer avec eux et pousse l'audace jusqu'à gratter la tête de l'un d'eux, ils passent de féroces à mignons en cinq secondes.

En se basant sur l'art conceptuel fourni par le vice-président de Lucasfilm et directeur créatif exécutif Doug Chiang, les artistes Hybride ont créé une version 3D des énormes créatures. « Après avoir effectué de nombreux tests, nous avons conçu un modèle qui correspondait à celui qu'ils avaient sur le plateau, puis avons fait des variations 3D des massifs afin que nous puissions en intégrer 5 dans la séquence. »

MASSIFS
MASSIFS

« Que la Force soit avec toi »

Dans l'épisode 6, Hybride a renoué le réalisateur Robert Rodriguez, avec qui le studio avait déjà travaillé 13 fois. Dans cet épisode, Mando amène Grogu (alias « bébé  Yoda ») à Tython et le place sur un rocher en forme de dôme niché au centre d'un temple aux allures de Stonehenge. Grogu se connecte alors à la Force qui apparaît sous forme d'une énergie bleue ondulante. Ce sont les artisans d'Hybride qui ont créé l'effet Force et qui l'ont ensuite intégré dans les scènes de tournage ainsi que dans les différentes extensions de décors.

 

« L'équipe de production voulait une effet vieille-école (old school), semblables aux effets vus dans Cocoon ou Ghostbusters », affirme Kasparian. « Lorsqu'ils devaient faire des effets d'énergie, à l'époque, ils le faisaient avec des effets de reflets. Nous avons imité ce look rétro pour cette séquence. »

« QUE LA FORCE SOIT AVEC TOI »
« QUE LA FORCE SOIT AVEC TOI »

Tous à bord du Juggernaut

Sur la planète Morak, Mando et son compagnon Migs Mayfeld (Bill Burr) sautent à bord d'un véhicule blindé appelé Juggernaut afin d'en prendre le contrôle, mais ils sont rapidement rejoints par des pirates à bord de véhicules skiffs. Hybride a effectué l'intégration du Juggernaut et des skiffs dans des arrière-plans virtuels et a prolongé le modèle partiel du Juggernaut utilisé sur le plateau. « Nous avons également fait une séquence entièrement virtuelle du véhicule, lorsque les personnages l'aperçoivent pour la première fois alors qu'il circule dans le tunnel », note Kasparian.

 

Port spacial

Dans le dernier épisode de cette rocambolesque saison, nous nous retrouvons dans un port spatial où Mando retrouve ses amis Bo-Katan (Katee Sackhoff) et Koska Reeves (Mercedes Varnado).

Alors que Bo-Katan pilote la navette lambda vers le light cruiser, Mando et Boba Fett la suivent dans le vaisseau de Boba. Lorsque la navette lambda s'écrase dans le hangar d'atterrissage du light cruiser, ils se séparent pour explorer le vaisseau. « Il s'agit d'un énorme environnement alors nous avons dû prolonger les décors pour presque chacun des plans », note Joseph Kasparian. « Les 20 premiers pieds du couloir faisaient partie du plateau de tournage, mais chaque fois qu'on dépassait ces 20 pieds, les environnements étaient entièrement en 3D. » Hybride a également conçu et construit une longue plate-forme suspendue dans le vide. « La production avait une idée très spécifique en tête pour cela, et sa construction a été un de nos plus gros mandats sur ce projet. »


« The Mandalorian » met en vedette Pedro Pascal, avec les stars invitées Gina Carano, Carl Weathers et Giancarlo Esposito. Les réalisateurs de la nouvelle saison incluent Jon Favreau, Dave Filoni, Bryce Dallas Howard, Rick Famuyiwa, Carl Weathers, Peyton Reed et Robert Rodriguez. Le showrunner Jon Favreau est producteur exécutif avec Dave Filoni, Kathleen Kennedy et Colin Wilson, avec Karen Gilchrist et Carrie Beck comme co-producteurs exécutifs. Les scénaristes de cette saison sont Jon Favreau, Dave Filoni et Rick Famuyiwa.

Credits

The Mandalorian (2019-)

Saison 2 (8 épisodes)

Date de diffusion : 30 octobre 2020 sur Disney+, produit par Lucasfilm
 

Nombre de plans d'effets : 883 plans 

Durée cumulative des effets : 52 minutes

Durée du projet : 12 mois (octobre 2019 à 2020)
 

Description des effets : 

Design, tracking, layout, éclairage, textures, modélisation, animation, FX, composition numérique.

Voir plus de créditsVoir moins de crédits
LAYOUT / TRACKING

Steve Pelchat, (lead layout/tracking)

Alain Lacroix

Benoît Morin

Mashi Akiyama

Mathieu Godin

Phil Dakin

Samuel David

Samuel Loriault-Goulet

Stéphane Maillet

TEXTURES ET ÉCLAIRAGE

Christophe Damiano, (Lead Lighting)

Maryse Bouchard, (Lead Texture)

Julien Chabot

Yanick Gaudreau

Doréa Fontaine

Léane Morin

Mathieu Beaudoin

Myriam Ricard-Lalonde

Nicolas Leroy

Nicolas Scuntaro

Patrice Ferron-Craig

Quentin Luna

Steven Quiñones Colón

Alexandre Tessier

Audrey-Anne Surprenant

Christian Ménard

David Bélanger-Dambremont

Gabrielle Marchand

Marie-Claude Aubry

Maxime Vysniauskas

Sara Fontaine

Valérie Villeneuve

ANIMATION FX

Danny Levesque

Bertrand Cabrol

Erwan Naudin

Francis Beauregard

Jérémie Chagnon

Julien Dubusset

Kishen PJ

Louis Desrochers

Luigi Duranti

Maxime Béliveau

Richard Clément Tam

Stéphane Arsenault

DIRECTEURS TECHNIQUES

Patrick Piché, (Lead Technical Director)

Bruno-Pierre Jobin

Dominic Gaudreau

Frédéric Fortin

Jimmy Caron

Mathieu Leclaire

Michel Bergeron

Yannick Tétreault

MODÉLISATION

Marco Tremblay, (Environment Supervisor)

David Bédard

David Roberge

Mathieu Lalonde

Matthew Smith

Michaël Coutu

Miguel Berub Ouellet

Philippe Vachon

Timo Fahrbach

ANIMATION

Alexandre Alin

Eduardo Azcue

Josef Sy

Marcus Alquéres

Neil A. Lim Sang

Stephen Cooper

William Campbell

PRÉSIDENT ET DIRECTEUR DE LA PRODUCTION

Pierre Raymond

VICE PRÉSIDENT ÉXÉCUTIF

Michel Murdock

VICE PRÉSIDENT DE LA PRODUCTION

Thierry Delattre

DIRECTEUR DE LA PRODUCTION STUDIO DE MONTRÉAL

Mathieu Boucher

SUPERVISEUR DES EFFETS VISUELS

Joseph Kasparian

SUPERVISEURS CG

Christopher Ahrens

Emmanuel Pelletier

Nadège Bozzetti

Philippe Théroux

SUPERVISEURS COMPOSITION NUMÉRIQUE

Maxime Lemieux

Michel Barrière

Olivier Beaulieu

Olivier Gravel

Simon Marinof

Thai Son Doan

PRODUCTEURS DES EFFETS VISUELS

Louise Bertrand

Richard Martin

GESTIONNAIRE DU PROJET

Catherine Lecavalier

SUPERVISEUR ANIMATION

Kenneth Steel

COORDINATION

Audrey Deschênes

Joanie Croteau

Karina Mariano

Léo-Partick Houde

Marc St-Gelais

Marlène Circé

Martine Losier

COORDINATION DES RESSOURCES

Sylvain Rioux

SUPPORT TECHNIQUE

Denis Verfaillie

Karim Besbes

Luc Desmarais

Mélanie Cotton

Michel Rock

Olivier Painchaud

René Filion

Stephan Gervais

COMMUNICATIONS

Sylvie Talbot

Anne Tremblay

ADMINISTRATION

Caroline Bélisle

Isabelle Desrochers

Marie Nakhlé

COMPOSITION NUMÉRIQUE

Jérôme Foucout, (Lead Digital Compositor)

Matthieu Chatelier, (Lead Digital Compositor)

Maxime Lemieux, (Lead Digital Compositor)

Olivier Gravel, (Lead Digital Compositor)

Patrick Tassé, (Lead Digital Compositor)

Pierre Blain, (Creative Supervisor)

Alban Kasikci

Alice Pépujol

Andréanne Lamoureux

Ashish Dewan

Belly Mingmuong

Bruno Martins

Cédric Pépin

Christopher Payne

Cyril Balavoine

David Ferron

Éloi Brunelle

Elsa Lemire

Francis Pasquarelli

François Leduc

Gabriel Couture-Bojanowski

Jeanlin Guillaume

Jeffrey Jin

Jérôme Foucout

Jocelyn Maher

Julie Therrien

Juliette Compignie

Justin Hébert

Katy Savoie

Lionel Jacobs

Marc-Olivier Simoneau

Mathieu Boudreau

Maxime Ferland

Ramón Ramos

Samuel Armin Gutiérrez

Samuel Lepage-Bédard

Thomas Halle

Véronique Guay

Véronique Tremblay

William Côté

Xavier Larocque

Yannick Bissonnette

ÉDITEURS VFX

Guillaume St-Aubin

Sébastien Rioux

ROTO PAINT

Juliette Compignie, (Lead Paint & Roto )

Mélissa Laframboise Maillé, (Lead Paint & Roto )

Alexandra Dennie

Anne Fortin

Charles-Étienne D'Amours

Christophe Trudel

Dominique Richer

Érika Normandin

James Daniel Haines

Jeff Blouin

Marie-Eve St-Amour

Miguel Basulto

Sylvain Régnié

ANIMATION GRAPHIQUE

Edouard Buttiero

RIGGING

Mark Masson, (Lead Character Rigging)

David Thomlison

Stephane Jean-Mary

TECHNICIENS I/O

Jonathan Perth

Jordan Picotte

Samuel Cardinal