google plus pinterest LinkedIn

Espions en herbe 4 : tout le temps du monde en 4D

C’est le 19 août dernier que prenait l’affiche le tout dernier-né de la franchise familiale du même nom, Espions en herbe 4 : Tout le temps du monde en 4D—et dont les effets sont signés par Hybride.

Pour ce quatrième volet, Hybride, une division d’Ubisoft, a produit 1 114 plans d’effets numériques, d’une durée totale de 64 minutes, soit le plus grand nombre d’effets visuels jamais produits par Hybride pour un seul projet. Le défi a été relevé avec brio par une équipe de 95 artistes sur une période de 6 mois seulement.

Depuis 1998, il s’agit d’une onzième collaboration entre Robert Rodriguez et le studio d’effets visuels, qui a également signé les effets des trois premiers films de sa série Espions en herbe.

« Après toutes ces années, nous avons bien sûr développé une méthode de travail adaptée au style de Rodriguez. Bien que cela puisse faciliter les choses, il nous a fallu miser sur le savoir-faire de nos équipes de gestion pour être en mesure de gérer la charge de travail considérable que représentaient les délais serrés de ce projet», affirme Daniel Leduc, producteur des effets visuels chez Hybride.

Ainsi, question de maximiser le rendement, les artisans d’Hybride ont innové sur le plan technologique en mettant au point des outils procéduraux et des méthodes de gestion adaptés aux besoins spécifiques de la production. « Notre sens de l’organisation doublé d’une solide infrastructure technique et administrative nous a permis de nous adapter rapidement afin de répondre aux besoins d’un mandat de cette envergure. Le résultat se traduit par des plans d’effets impressionnants—tant au niveau technique qu’artistique—qui mettent en valeur l’ingéniosité et le talent de nos équipes de production », poursuit il.

En détail : Plus concrètement, la contribution d’Hybride se traduit par la création d’environnements virtuels en trois dimensions et l’intégration de personnages tournés sur fond vert dans plus de 18 environnements entièrement 3D. Pour recréer le repaire du personnage Timekeeper, les artistes d’Hybride ont travaillé conjointement avec ceux de Troublemaker Studios, coproducteur du film.

« L’équipe d’Hybride a développé des techniques de pointe afin de créer une ville entièrement virtuelle. Toutes les composantes de celle-ci ont été générées à partir de scripts procéduraux : la circulation automobile, la population, la végétation, les panneaux de circulation ou de publicité… tout a été automatisé pour maximiser le temps de production et laisser pleine liberté aux artistes. Le style de chaque édifice, ses dimensions, le nombre d’étages, les détails architecturaux : tout peut être changé en temps réel par un simple clic de souris», affirme fièrement Philippe Théroux, superviseur 3D en chef chez Hybride.

Les effets spéciaux du film sont criants de vérité. Les deux héros, d’abord filmés en studio sur fond vert, ont été intégrés par la suite aux commandes des Jet Luges virtuelles par le département de composition numérique d’Hybride. « Le résultat donne naissance à une séquence de course folle entre les édifices de la ville où un crash peut arriver à chaque instant », poursuit Philippe Théroux.

En créant et en animant le chien-robot Argonaut, Hybride pousse encore plus loin le souci du détail. Ainsi, on a filmé en studio un véritable chien sur lequel les artistes d’Hybride ont ensuite greffé un museau 3D, créant l’illusion parfaite que le chien peut parler. « L’animation de style « gadget robotique » de la mâchoire est parfaitement synchronisée avec la voix de l’acteur Ricky Gervais. L’intégration entre le chien et le museau 3D était primordiale pour assurer le succès des effets », poursuit le chef d’équipe 3D. En tout, une centaine de plans de répliques ont été animées et intégrées pour faire parler Argonaut.

En comptant les extensions de décors, les personnages 3D, les simulations de poils, d’effets de feu et d’explosions, les écrans holographiques et les incontournables gadgets d’espions en herbe, c’est donc plus de mille plans qu’a réalisés l’équipe d’Hybride pour créer le monde fantastique des Espions en herbe.

08.22.11